819 563-1571 poste 107

79, rue Wellington Nord, bureau 302

Top
Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie  / Activités  / Bilan 2018-2019 et perspectives 2019-2020
10 Juin

Bilan 2018-2019 et perspectives 2019-2020

Le 29 mai dernier se tenait notre l’Assemblée générale annuelle. Nous vous partageons ce billet de blogue de notre directrice générale, Cynthia Collette, par rapport au bilan 2018-2019 et aux perspectives 2019-2020.

Consultez notre rapport annuel sous forme de présentation Prézi :

Dans un premier temps, nous avons souligné l’important travail de concertation réalisé dans la dernière année par les 22 pôles régionaux d’économie sociale, avec le soutien du Chantier de l’économie sociale, et qui nous a mené à l’adoption d’un positionnement commun qui s’articule autour de 4 grands rôles. [Voir la présentation ci-dessus]

Nous avons également rappelé la vision que nous nous sommes donnés pour 2020 et qui a deux dimensions : soit faire en sorte que les entreprises collectives soient reconnues comme d’importants leviers de développement socioéconomique et qu’elles se rassemblent au sein du pôle afin de créer un regroupement dynamique de dirigeants qui s’entraident et qui travaillent ensemble.

Voici les principales avancées de l’année afin de réaliser cette vision.

Déploiement régional de L’économie sociale, j’achète!

Depuis 2015, nous avons décidé de miser sur l’initiative L’économie sociale, j’achète!, une initiative qui permet de rassembler des entreprises collectives, d’accroître leur visibilité et leur notoriété et d’illustrer concrètement leurs distinctions comme entreprise collective et ce auprès d’un public de décideurs dans la région, particulièrement les municipalités de même que les grandes institutions publiques et privées.

Au cours de la dernière année, après 3 ans d’expérimentation à Sherbrooke, nous sommes entrés dans le déploiement régional de l’initiative. Nous avons recruté les premières entreprises provenant de l’extérieur de Sherbrooke et la cohorte d’entreprises participantes est passée de 10 à 16 entreprises.

Nous avons travaillé avec cette cohorte élargie dès le mois d’avril pour connaître leurs besoins et leurs priorités en matière de développement d’affaires et leur offrir des occasions de maillage d’affaires, entre elles et avec leurs clientèles visées. Nous avons aussi créé des outils de promotion et fait de nombreuses représentations auprès de ces mêmes clientèles visées.

En septembre dernier, nous avons fait le lancement régional de l’initiative au Centre de Foire. Nous sommes maintenant à l’étape de favoriser notre ancrage dans chacun des territoires de la région en recrutant de nouvelles entreprises et en mobilisant de nouveaux partenaires.

Je remercie nos collègues de la CDEC de Sherbrooke, qui sont dans cette aventure avec nous depuis le tout début, de même que nos collègues de la MRC Memphrémagog et ceux de la SADC de la région de Mégantic et de la Société de développement économique du Granit, qui sont les deux MRC avec qui nous avons commencé à travailler plus étroitement et qui nous aident à rejoindre et à mobiliser les acteurs sur leur territoire tout en aidant à adapter nos stratégies.

Je remercie aussi les 16 et bientôt 19 entreprises participantes, vous êtes toutes plus inspirantes les unes que les autres! Je remercie également Desjardins, qui en plus d’être un partenaire engagé dans l’achat auprès des entreprises collectives, nous offre un financement qui permet de réaliser nos actions.

Bien sûr, le déploiement régional de cette initiative demeure une priorité cette année et nous prendrons le temps de bien travailler chaque territoire avec les acteurs locaux et les entreprises pour adopter des stratégies qui répondent aux besoins. Cela demande parfois de changer notre approche pour y arriver, donc nous continuons de co-construire le projet avec les acteurs.

Nous continuons également à développer les relations avec les institutions publiques déjà engagées dans le projet et de multiplier les occasions et la visibilité pour les entreprises participantes.

Vous êtes tous cordialement invités au Lancement dans la MRC Memphrémagog le 21 juin prochain!

Accroissement des communications

Cette dernière année a également été caractérisée par une augmentation de nos actions de communication. Vous vous rappelez qu’à la dernière AGA, nous avons présenté notre nouvelle image de marque et lancé une campagne de promotion intitulée Entreprise à valeurs ajoutées?

Toute l’année nous avons eu quelqu’un à temps partiel, Marie-Eve Devost, qui a appuyé notre équipe au niveau des stratégies et de la création de contenus. Nous avons réalisé pas moins de trois campagnes promotionnelles dans l’année, et produit un total de 43 publicités, pour 27 entreprises au total.

Toutes ces campagnes mettaient de l’avant les retombées sociales, économiques, environnementales des entreprises collectives dans leur communauté. Nous avons animé notre page Facebook , partageant beaucoup plus de nouvelles des entreprises, et on a aussi créer une page Linked In. Dans l’ensemble, cela a beaucoup accru notre visibilité, celle de nos membres et contribué à une meilleure valorisation de l’économie sociale dans notre région.

À la suite du travail avec Marie-Eve, nous avons constaté à quel point c’était nécessaire d’avoir quelqu’un qui s’occupe des communications. Marie-Eve n’était pas disponible pour se joindre à l’équipe de façon permanente, alors en février nous avons ouvert un poste et c’est ainsi que Maude s’est jointe à nous et nous avons une chance formidable de pouvoir compter sur elle!

Rendez-vous des entrepreneurs collectifs 2018

En 2018, nous avons souligné le Mois de l’économie sociale en novembre. Outre la campagne provinciale avec les autres Pôles du Québec, nous avons également tenu le Rendez-vous des entrepreneurs collectifs de l’Estrie. C’était le 8e Rendez-vous, événement qui a pour objectifs de favoriser l’appropriation et le partage des meilleures pratiques en entrepreneuriat collectif tout en solidifiant le réseau d’affaires.

Il s’agit d’une activité qui cible autant les dirigeants d’entreprises que les accompagnateurs de l’écosystème de soutien. Les trois ateliers en simultanés se sont déroulés sur une demi-journée. Les sujets cette année étaient les services de proximité, les stratégies de changement d’échelle avec un accent sur la création de consortium et enfin : la mutualisation de ressources.

Les trois sujets ont été choisi car ils permettaient de présenter des pratiques innovantes et pertinentes par rapport aux défis que les entreprises autour de nous rencontrent. C’est une activité annuelle qui est bien appréciée et qui donne de bons résultats alors nous la referons cette année, au mois de novembre. On va aussi avoir une autre campagne nationale avec les Pôles et le Chantier.

La mutualisation, tout particulièrement, est l’un de nos sujets de veille depuis déjà 3 ans. Dans un contexte ou les ressources sont rares, avec le manque de main d’œuvre et la nécessité d’être plus économiques, plus écologiques, comment se partager des ressources, dans quel contexte, à quelles conditions? Quels compromis cela nous oblige-t-il à faire, quel gain peut-on vraiment en retirer? Au Pôle, nous avons un peu expérimenté de ce côté aussi en mutualisant une stratège en médias sociaux pendant 6 mois et ce fut une expérience très enrichissante. Nous publierons sous peu une synthèse de ces apprentissages. Surveillez notre blogue!

Incubateur SISMIC

Enfin, il y a notre nouveau projet d’incubateur. Il y a longtemps que nous le disions, il manquait un chaînon pour faire connaitre l’entrepreneuriat collectif auprès des jeunes. Il y a des initiatives au primaire et au secondaire, mais très peu auprès des étudiants au collégial et à l’université, qui sont plus près de faire un choix de carrière. Et malgré l’importance de cet enjeu, on avait de la difficulté à mettre en place des actions véritablement structurantes à ce niveau. Le projet d’incubateur soutenu par le Secrétariat à la jeunesse en collaboration avec le Chantier et les pôles permettra d’avoir des actions partout au Québec, pour présenter cette option aux jeunes de manière concrète et soutenue.

Cela fait un an que nous savions que ce projet s’en venait, mais c’est cet hiver que nous avons réellement commencé les travaux. Nous avons accueilli un stagiaire en collaboration avec la CDEC pour étudier des pratiques d’incubation, participé à plusieurs rencontres avec le Chantier et les pôles, et nous avons suivi de la formation et avons commencé à travailler avec l’Université de Sherbrooke.

C’est un projet appelé à prendre beaucoup de place dans notre plan d’action, aussi structurant que L’économie sociale, j’achète. Nous sommes au tout début. Malgré tout le support de notre réseau, en termes d’outils et de partage d’expertise, il faudra établir plusieurs partenariats dans la région et co-construire notre version estrienne de SISMIC, en mettant en place des stratégies qui répondent à nos réalités de territoire.

Concertation de l’écosystème

Enfin, un rôle important que nous avons et qui passe un peu moins par de grands projets, c’est le rôle de concertation de l’écosystème. En tant que pôle régional, notre objectif est de favoriser le développement de l’économie sociale et c’est une mission que nous partageons avec d’autres acteurs partout en région et au Québec. Nous jouons un certain rôle d’agents de liaison pour faire connaître ce qui existe, faire circuler l’information, mettre les gens en contact. En termes de concertation, le conseil d’administration du Pôle est un endroit où on peut discuter des besoins et enjeux de développement et des réponses à apporter, le tout en cohérence avec les actions des différents acteurs : les entreprises, la CDEC, la CDRQ, les MRC, les SADC, les CDC. Cette concertation enrichit beaucoup notre région depuis maintenant 13 ans et nous souhaitons que cela continue, avec chacun qui contribue à orienter les actions du Pôle. Nous jouons aussi un rôle de représentant des acteurs de l’économie sociale auprès de diverses instances en Estrie.

Au printemps, nous avons fait une Tournée des MRC pour faire connaître les outils financiers du RISQ et de la Fiducie. Cette tournée a permis de réunir 76 personnes, donc beaucoup plus que si on avait fait une activité à Sherbrooke. On essaie d’assurer le plus possible une présence dans les MRC. Vous verrez dans la présentation un schéma de l’écosysteme de soutien à l’économie sociale. C’est un schéma que nous avons conçu dans le cadre de cette tournée pour présenter les acteurs de soutien et nos partenaires. Le constat général est que les gens ne savent pas qu’il y a tout cela et qu’est-ce que les organismes peuvent faire pour eux.

En conclusion, je souhaite remercier chaleureusement les administrateurs et administratrices du Pôle ainsi que mes collègues, Diana et Maude, pour leur engagement et leur passion envers la poursuite de notre mission!

Cynthia Collette
Directrice générale du Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie

 

Quelques membres de notre Conseil d’administration à l’occasion du lancement de SISMIC.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.