819 563-1571 poste 107

79, rue Wellington Nord, bureau 302

Top
Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie  / Portraits  / Un marché public pour les « Locavores »
15 Déc

Un marché public pour les « Locavores »

Le Réseau entame aujourd’hui une série d’articles mettant en vedette des entreprises d’économie sociale. La Tribune a publié un portrait du Marché Locavore, situé à Racine, dans la MRC du Val-Saint-François.

Niché en plein cœur du village de Racine, le Marché Locavore est un marché public où une vingtaine d’artisans agroalimentaires de la région sont réunis pour vendre leurs produits : des légumes frais en passant par les viandes, les fromages, les pains et les confitures. Le but est d’offrir à la population de Racine ainsi qu’à tout consommateur « locavore », l’opportunité de s’approvisionner en produits locaux de qualité, n’ayant pas fait l’objet d’une production industrielle et dont l’empreinte écologique est réduite.

Comme plusieurs autres marchés publics, le Marché Locavore est une entreprise d’économie sociale constituée sous la forme d’une coopérative regroupant les consommateurs, les artisans agroalimentaires et toute autre personne ou organisation désirant le soutenir. Si le statut de membre donne droit à quelques avantages économiques, les gens adhèrent surtout afin de manifester leur appui au projet.

Il faut dire que le Marché Locavore représente plus qu’un simple endroit où l’on se procure de bons produits. Le président de la coopérative, M. Gaston Michaud, affirme qu’à l’image du parvis de l’église, le marché est devenu un lieu de rassemblement pour la population locale. En effet, le marché reçoit chaque semaine quelque 450 visiteurs et une vingtaine d’artisans, ce qui donne lieu à des rencontres entre le consommateur et le producteur, mais aussi entre voisins et concitoyens. Des conférences thématiques se déroulent chaque samedi, ce qui attire également un bon nombre de visiteurs.

Le projet de marché public a été proposé en 2008, lors d’une rencontre de la Coopérative de développement de Racine, qui est elle-même formée de tous les organismes du village. Celle-ci a tout de suite saisi l’opportunité, estimant qu’il était évident qu’un tel projet aurait un impact positif sur l’agriculture locale, sur l’offre de produits de qualité et sur le tissu social de la communauté, tout en présentant une bonne viabilité économique. Avec l’appui de la municipalité et de la caisse locale, les citoyens de Racine ont concrétisé leur projet de marché. La superbe structure de bois qui accueille les kiosques a d’ailleurs été entièrement construite par les citoyens. Mentionnons qu’avec un tel projet, le Marché Locavore a reçu l’appui d’autres partenaires, dont la Conférence régionale des élus de l’Estrie (CRÉ) et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Pour Monsieur Michaud, la motivation à s’investir bénévolement dans cette coopérative est alimentée par le sentiment qu’ensemble, on peut changer le monde. « Il y a une satisfaction à aller jusqu’au bout de soi et à contribuer au développement de la conscience de vie collective. »

Ainsi, vous êtes invités à faire une visite au Marché Locavore, qui est ouvert chaque samedi, de 8 h 30 à 13 h, du mois de juin jusqu’à l’Action de grâce. Pour plus d’information, consultez le site Internet : www.marchelocavore.com.

Pour consulter la page Facebook du Marché, cliquez ICI.

Le terme « locavore » a été inventé à San Francisco en 2005 à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement. On proposait alors aux gens d’essayer de manger seulement les aliments cultivés ou produits à l’intérieur d’un rayon de 160 kilomètres. Le mouvement « locavore » encourage les consommateurs à acheter des produits frais, locaux et de saison, de façon à réduire l’impact de l’alimentation sur l’environnement et d’obtenir une meilleure qualité (comparée aux produits industriels).

No Comments

Post a Comment